Porosité frontalière, solidarité ou hospitalité légendaire…

Nous sommes nombreux aujourd’hui à nous plaindre de l’occupation de notre pays par des personnes que nous appelons des étrangers, des envahisseurs ; particulièrement, les rwandais et les ugandais.

La réalité est que ces dernières années, plusieurs personnes s’invitent au Congo.  Elles  profitent de la faiblesse militaire dans la quelle se trouve notre population ou de la concentration du pouvoir entre les mains d’imposteurs avérés que nous avons nous-mêmes commis à la gestion de la chose publique.

Parmi ces personnes, ces visiteurs non-désirés, nous comptons, il est vrai, beaucoup d’ugandais et de rwandais.  Les uns sont des réfugiés.  D’autres sont des meurtriers.  D’autres encore sont des hommes d’affaires.  Ils sont tous mal identifiés ou mal contrôlés dans leur séjour sur notre territoire. S’il est vrai qu’ils nous soient massivement parvenus venant de l’Uganda ou du Rwanda, il n’en reste pas moins vrai que toutes nos frontières soient poreuses.  Notre hospitalité étonne plus d’un.  Nous tolérons la présence de nos égoreurs, des voleurs sur notre territoire.  Nous acceptons volontiers que nos enfants apprennent les cultures de ces barbares.

La réalité est que ce qui se passe à l’Est de la RDC se passe à toutes nos frontières.  Il est cependant vrai qu’ailleurs les envahisseurs ne soient pas aussi meurtriers que ceux de l’Est.  Une étude sociologique doit nous permettre de comprendre l’occupation extensive de notre territoire ces dernières années.

Les meurtrier

A propos Graphèle Paluku-Atoka Uwekomu

développement personnel, communautaire, national, planétaire
Cet article a été publié dans Politique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.