Dépossédés, acculturés…


Nos peuples, nos populations construisent des villes, des cités, des localités, dans des esclavagismes, des colonisations, des dictatures sans non, abjectes. L’État s’en accapare, les pille pour enrichir des seigneurs, des bandits politiques ; les spolie, les abandonne à leurs tristes sorts après les avoir vampirisées. Pour mettre fin à cet esclavagisme, ce néocolonialisme, congolais,Lire la suite « Dépossédés, acculturés… »