Éternels opposants !

Notre père a affronté Lumumba. Sa plateforme, le PNP, a glorieusement échoué.

Ensemble, nous avons affronté Mobutu. Il est mort étant opposant. Le flambeau en main, le coup d’état de Kabila nous a maintenus dans l’opposition.

Le coup d’état de Kabila Kabange nous a cloués sur le poteau de l’opposition, nous battant pour un Congo chrétien, démocratique et capitaliste.

Tshisekedi Tshilombo, trahissant notre cause, nous contreint, lui aussi, à demeurer des éternels opposants.

Le combat politique devant continuer, contre le racisme de Lumumba, la corruption des mœurs de Mobutu, la médiocrité de Kabila, l’imposture de Kabila Kabange et la trahison de Tshisekedi Tshilombo, nous nous proposons aux Congolais pour conduire la lutte contre le tshisekedisme qui échoue sous nos yeux.

Sans un soutien du peuple congolais, qui vient de démontrer son incapacité à dire non à Kabila et à son Tshisekedi, il est à craindre que 2023 voit encore les bandits politiques continuer à vider notre pays de toutes ses ressources.

Mes oncles meurent dans le Kivu. Mes frères périssent dans l’Ituri. Mes autres compatriotes sont tués partout dans le pays. Pendant ce temps, la majorité porte le FCC au pouvoir ou l’y tolère.

Face à cette mort de notre nation d’origine coloniale, par le moyen de la corruption du congolais, seuls les chrétiens, les démocrates et capitalistes d’entre eux, peuvent commander au Père d’opérer le miracle, par une vie de soumission et de consécration en reconnaissance pour le sacrifice de Jésus.

Les faux frères que sont Kabila Kabange et Tshisekedi Tshilombo échoueront si nous nous levons pour ne pas les adorer, mais pour rendre un culte à notre Dieu que nous avons abandonné en acceptant l’abomination au Congo : le communisme lumubien.

Nous avons participé à la création de trois structures où chaque congolais peut participer. Dans l’associatif, EAE ASBL permet de participer au développement local et à celui des échanges entre l’Afrique (RDC) et l’Union Européenne. Dans la politique, Kongo Ya Sika, est un lieu d’expression politique multidoctrinal que le congolais néglige à ses dépens. Enfin, ce forum-ci, le Projet 2014, dédié aux chrétiens démocrates et capitalistes qui veulent réfléchir, agir et invoquer la bénédiction Dieu sur leurs projets pour le développement holistique du congolais.

La lecture de ce qui suit nous permet de reposer notre question instante : comment le Congo s’en sortirait-il avec la Répbublique ?

Tout montre de plus en plus clairement que ceux qui investissent dans la République sont des traîtres de notre nation multiculturelle. La solution terrestre est dans l’Union des États Indépendants du Congo.


Ci-dessous, la liste des gouverneurs (18) élus :

Bas-Uélé : Senga Valentin (10 voix sur 18), FCC/PPRD
Equateur: Bobo Boloko Bolumbu (15/20), FCC/PPRD
Haut Katanga : Jacques Kyabulya Katwe (32/48), FCC/PPRD
Haut-Uélé : Christophe Nangaa (13 voix), FCC/ADRP
Ituri : Jean Bamanisa (24/47), FCC/RIA
Kasaï : Dieudonné Pieme (25/31), FCC/PPRD
Kasaï-Oriental : Jean Maweja Muteba, CACH/UDPS
Kongo-Central : Athou Matubwana (28 voix), FCC/PPRD
Kwango : Jean-Marie Peti Pet (19/21), FCC/Palu
Lomami: Sylvain Lubamba (19/26), FCC/PPRD
Kwilu: Willy Itshimbala (29/48), FCC/PPRD
Lualaba: Muyej Mangez Mans (19/22), FCC/PPRD
Maniema : Augustin Musafiri (14/24), FCC/PPRD
Mongala : Ngbundu Crispin, Lamuka
Sud-Kivu : Théo Ngwabidje Kasi (38 voix), FCC/AFDC
Tanganyika : Mwanza Mbala Kabila Zoe (16/25), FCC/PPRD
Tshuapa: Pancrace Boongo, FCC/PPRD
Kinshasa: Gentiny Ngobila (29/48), FCC/PPRD.

Dans 4 provinces, la CENI devra organiser un deuxième tour pour départager les candidats. Au Haut-Lomami, deux candidats passent au deuxième tour : Kalenga Ngandu et Lenge.

Au Kasaï-Central, le deuxième tour va départager, dans trois jours, Martin Kabuya de l’AFDC qui a obtenu 15 voix et Valentin Ngandu du PPRD qui a eu 9 voix.

Bienvenu Seti et isato Nzege vont s’affronter au deuxième tour. Il en est de même dans la Tshopo entre Wale Lufungula (7 voix) et Constant Lomata (8 voix).

Les élections sont suspendues dans deux provinces (Sankuru et Sud-Ubangi), conformément à l’arrêt du Conseil d’Etat.

Au Nord-Kivu et dans la Maï-Ndombe, les élections seront organisées après l’installation des assemblées provinciales

A propos Graphèle Paluku-Atoka Uwekomu

développement personnel, communautaire, national, planétaire
Cet article a été publié dans Politique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.