Sauvons Lamuka

Que ce qui suit soit de lintox ou pas, il faut se rendre compte à l’évidence. Lamuka n’est pas professionnel et ne croit pad assez à son projet. La conséquence ? La situation s’enlise dans le pays : la pauvreté et l’insécurité gagnent du terrain. Bien sûr que les nouveaux imposteurs ne s’en sortiront pas non plus. Qu’ils soient ou pas soutenus par Washington.


[24/2, 11:41] ‪+243 840 498 429‬: Refus d’audience à Martin Fayulu Madidi à l’ambassade des USA à Kinshasa :

« Fuck off », à dit le diplomate américain. Il n’est pas question que je puisse recevoir ce type !

Le diplomate US Peter Pham envoyé spécial du Président des États-Unis Donald Trump avait réservé une fin de
non recevoir à la demande d’audience de Martin Fayulu Madidi hier à Kinshasa !

Le gouvernement des États-Unis d’Amérique considère l’attitude de Martin Fayulu Madidi qui s’oppose à une décision definitive et irrévocable
de la Cour constitutionnelle indigne d’un « homme d’État »!

« Au cours d’une audience publique et radio télévisée que nos services avaient suivi avec attention, Martin Fayulu Madidi n’avait pas apporter les preuves matérielles et judiciaires qu’il était élu Président de la République Démocratique du Congo », dixit un diplomate US en poste à Kinshasa.
[25/2, 21:05] Paluku-Atoka Uwekomu: Il y a dans ce débat-ci quelque chose qui doit apprendre à nos opposants comment se comporter : bien préparer les élections. De fait, Fayulu, que nous aimons bien et défendons contre vents et marées, a-t-il la preuve matérielle de sa victoire ? Où est-elle ? Sur le site de Lamuka ? Dans un rapport officiel de Lamuka ?
Pourquoi en sommes-nous devenus ridicule lui et nous qui prenons fait et cause pour lui ?
Comment corriger les erreurs ?
Nous sommes ridicules lorsque nous demandons à des obserateurs de montrer au monde que nous sommes les gagnants. Dans le mental de l’occidental cela n’est tout simplement pas concevable et pour des raisons évidentes. Sinon, tout le monde pourrait dire : je suis le gagnant : croyez-moi !
Pour corriger notre erreur ou l’erreur de Lamuka que nous soutenons, il faut savoir que la politique est souvent opportuniste. En effet, si nous nous levons massivement, majoritairement et proclamons haut et fort que nos voix ont été volées et le prouvons en déboutant tous les parlementaires que le pouvoir nous impose dans nos circonscriptions électorales, la même administration Trump, DEVRA se rendre compte à l’évidence et reconnaître la tricherie.
Bloquer la machine du pouvoir n’est pas difficile. Elle n’est cependant pas possible avec les acteurs que nous alignons et que nous voyons dans les vidéos de WhatsApp. Des jeunes gens sans instruction suffisante, sans formations de qualité, sans éducation de valeur, qui passent leur temps à criailler, ne feront pas l’affaire. Ce sont des juristes, des parlementaires, des membres de partis politique et de mouvement de jeunesse ou des hommes de la société civile que nous devons voir passer dans nos groupes pour idiquer le bon chemin qui mènera le pouvoir à se planter et à faire des aveux forcés sur sa supercherie.
Tout autre tentative nous conduira à un nouvel échec.
Or, le cadre qui propose un travail de fond, pour l’heure, en RDC, que je connaisse, c’est le Projet 2014 que nous congolais négligeons à nos dépens…

A propos Graphèle Paluku-Atoka Uwekomu

développement personnel, communautaire, national, planétaire
Cet article a été publié dans Politique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.