Pas nous tromper !

Nous ne pouvons pas nous permettre de nous tromper sur ce que Dieu nous a déjà clairement révélé !  Il n’enverra pas un ange venir nous redire ce que nous savons qu’il a déjà immuablement, solennellement dit.  Lisez par vous-même, lentement, calmement !  Retenez votre souffle.


[23:06, 11/5/2018] Paul Emile Okoka: Bien Cher Compatriote; je demande à l’Éternel une chose que je désire ardemment: je voudrais que mon peuple congolais (RDC) réalise toujours dans toute sa pensée que sa spiritualité(foi ancestrale, foi chrétienne ou foi kimbanguiste, etc.) ou sa science(doctrine ancestrale, doctrine chrétienne ou doctrine kimbanguiste étc…) moderne d’aujourd’hui est corrompue à cause du péché ou l’amour de l’argent, c’est aussi l’amour de ce bien matériel, il est la transgression de la loi divine, la racine ou la source de tout le mal et de toute la souffrance du peuple congolais d’aujourd’hui, (Tim. 6:10, 1Jean 2:15-17, 1Jean 3:15, 1Jean 3:4, Rom. 7:14-21, Jacques 4:4-6), est-il vraiment conscient de tout cela? et pourquoi n’est-il pas cohérent et existe t-il tant de mal et souffrance?

Je vous prie de consulter ce link [lien] suivant [-ci].

https://www.youtube.com/attribution_link?a=L9YhiF7UML8&u=%2Fwatch%3Fv%3DbDwQF2uREwA%26feature%3Dshare&fbclid=IwAR0rPqzgqvFK0hDFscOYgiQwMzy2QmEyK1OnJuQxr3LrMIDbBneD6pSh_Is


[23:48, 11/5/2018] Paluku-Atoka Uwekomu : Le congolais sait cela depuis la nuit des temps.  Qu’il ait été à l’université de l’homme blanc ou pas.  En vérité, il ne veut pas de ceux qui recherche la paix ni ceux qui aspire à l’enrichissement, compris dans son sens large : d’esprit, de cœur, de corps.

Parce que le congolais croit qu’il doit s’occuper uniquement de son père, de sa mère, de ses enfants, de ses grands-parents et de ses petits-fils. Même sa femme ne lui tient plus à cœur. Surtout depuis qu’elle est émancipée et l’agace par ses caprices. Au-delà de la patriarchie, c’est le problème de Dieu et de Satan, pas le sien.

Ne voulant pas travailler avec les autres congolais, nous préférons combattre ceux qui ne sont pas de notre tribu, de notre langue, de notre couleur…
Tout le monde voudrait en DÉCOUDRE avec les rwandais qu’il croit être à l’origine de tous les maux du Congo.

Notre devoir est de démontrer dans les faits, que la politique belliqueuse n’avance personne, pas même nos ennemis supposés et nos ennemis vrais.  Ne baissons pas les bras : sachons que le congolais préfère son frère incompétent à un autre congolais talentueux ; il préfère violenter autrui, le tuer pour avoir 100 $, tant que ce n’est pas son parent qui est concerné.

C’est comme en Uganda.  Ta femme t’épouse, t’aide à t’enrichir.  Elle te tue ensuite, pour garder la richesse familiale pour elle seule ou avec son concubain.  Depuis que la loi sur la succession l’avantage par rapport à ses anciens beaux-frères machos, voilà ce qu’elle trouve bon de faire.  De même, le soldat congolais, connaissant bien sa méchanceté, son propre cœur, la conscience meurtrie par les hommes qu’il a déjà tués pour le compte de Kabange, de Kabila, de Mobutu ou de Lumumba, cet meurtrier-né ou presque, à l’esprit non regénéré, est prêt à te tuer, toi le juste.  Parce que, si toi, le saint d’Israël, tu arrives au pouvoir, tu vas le jeter dans la geôle !  Qu’est-ce que cela veut dire sous l’angle politique, sur le plan stratégique, d’un point de vue de la sociologie ?

1. Tous ceux qui comptent sur les sbires de Kabila jouent avec le feu et finiront par se faire brûler s’ils ne changent pas de camp à temps.
2. Il faut savoir que la purification de notre espace politique et social demandera plus de 58 ans que nous l’avons laissé pourrir, que nous l’avons abîmé de nos mains.
3. La meilleure façon d’aider le Congo, c’est de commencer par faire des disciples de Christ, de la vérité, de l’amour.
4. Toute démarche qui exclue l’amour divin est vouée à l’échec ; parce qu’elle ne résoudra pas la question de la spoliation de la gente congolaise, depuis le régime de Kasa Vubu jusqu’à celui de Kabila Kabange.
5. C’est pour cela que les élections, comme solution aux problèmes congolais, n’est pas de la complaisance.  C’est véritablement une méchanceté mal voilée ; en tout cas, pour le patriote perspicace ! Tout le monde en effet sais que les élections en RDC, même si elles devaient se tenir, nous attireront plus de mal et ne nous procureront aucun bonheur.  Parce que ce sont des assassins qui l’organisent, des voleurs qui les financent.  Parce que leur souci premier est d’échapper à la colère populaire, de garder le peuple congolais mal défini sous la domination ad vitam aeternam.  Parce que les inscrits à ce vote sont tous des hommes qui ont du mépris pour le congolais qui meurt sous les balles des organisateurs de ces élections.

Comment alors penser que les candidats aux élections et les candidats aux votes soient des patriotes ? À moins de méconnaître les lois fondamentales du monde spirituel…  Non, nous ne pouvons pas nous permettre de continuer à nous tromper.

A propos Graphèle Paluku-Atoka Uwekomu

développement personnel, communautaire, national, planétaire
Cet article a été publié dans Politique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s