Fondation Nobel ou Dr Mukwege ?

[9/10, 21:41] LK :

Lambert Mende : « Nous félicitons Dénis Mukwege pour cette reconnaissance par l’académie Nobel de Suède du travail remarquable qu’il fait en faveur des femmes qui sont victimes de violence sexuelle dans le Sud-Kivu.Il est évident que nous n’avons pas été toujours d’accord avec la tendance qu’il avait prise parfois de politiser ce travail humanitaire important qui est reconnu aujourd’hui , mais nous saluons qu’un compatriote soit reconnu dans ce travail là ».

Félix Tshisekedi : « Félicitations au Dr D. Mukwege pr son Prix Nobel. Le bien, fait à autrui, finit toujours par être récompensé. Mes pensées vont à ses nombreuses patientes, victimes de la barbarie, et dont les malheurs viennent d’être reconnus. Là, je peux le dire : je suis fier d’être Congolais »

Moise Katumbi : « Félicitations au compatriote @DenisMukwege pour ce Prix Nobel.
Quelle reconnaissance pour son travail pour les femmes & la justice !
Il met la #RDC à l’honneur sur le plan international. Il est temps qu’un nouveau leadership politique mette fin à la tragédie des femmes violées. »

Vital Kamerhe : « Félicitations au @DenisMukwege pr le Nobel. Juste récompense pour un noble combat en faveur de nos mamans, sœurs et filles violées. Avec cette distinction, la #RDC est dans les projecteurs du monde de façon positive. Le savoir-faire au service de l’humanité. »

Jeanpierre Bemba : »J’exprime toute mon admiration et ma fierté envers notre compatriote et homme de distinction @DenisMukwege ,Prix Nobel de la Paix 2018, qui a su apporter une lueur positive et reconstructive aux femmes de la République Démocratique du Congo. »

Martin FAYULU : « Mukwege: Prix Nobel de la Paix. Une reconnaissance au sommet de l’engagement de ce digne fils du Congo, en faveur de la paix et de l’humanité. Consécration méritée de son oeuvre. Ce prix représente la renaissance du Congo, un nouveau départ pour notre pays. Félicitations Docteur! »

Jean Chrysostome Kijana (NDSCI) : « Ce prix est un véritable coup de motivation pour poursuivre ce combat pour la démocratie et l’alternance en Afrique et en RDC. Détruire la femme congolaise, c’est détruire le peuple congolais. C’est détruire toute la Nation congolaise. Il a fallu des années pour voir un digne fils de ce grand pays se lever et dire qu’il était temps que cela prenne fin. »

Alphonse Maindo, Professeur de sciences politiques à l’Université de Kisangani : Bien cher Denis. Mes félicitations appuyées. Je suis très heureux en ce jour qui est l’un des plus beaux de notre pays tant nous sommes très honorés par ta distinction prix Nobel de la Paix. Tu redonnes un peu de dignité à notre nation à un moment où elle en a d’ailleurs le plus besoin. C’est un immense honneur et une très grande fierté nationale. Je suis très personnellement ému par cette plus haute distinction vraiment méritée. Tu es homme hors du commun dont je suis très fier et partage totalement la vision humaniste et l’amour des petits et des oubliés de l’histoire. J’espère que notre patrie te sera aussi et enfin reconnaissante. Tu as été plusieurs fois décoré par le monde entier sauf dans et par notre propre nation dont tu repares les maux et pas seulement les femmes. Va toujours plus loin et plus haut. Tu as mon soutien indéfectible et total éclairé. Tu es une source inépuisable et inestimable d’inspiration pour moi. Tu es et seras toujours une icône pour moi et des générations entières. Sois assuré enfin de ma prière. »

[9/10, 22:37] Nous :

Chers compatriotes, chers frères humains,
Ce n’est pas le prix Nobel qui donne à l’oeuvre du Dr Mukwege de la valeur, quand bien-même il (ce prix) serait une reconnaissance à apprécier avec dicernement.
Tous les assoifés de l’humanisme, de l’engagement citoyen et humaniste, du courage patriotrique, du respect de la femme, ont déjà apprécié le travail du Dr Mukwege depuis belle lurette ; et, y ont apporté leur contribution, leur soutien, sans attendre la Fondation Nobel.
Si la Fondation Nobel n’avait pas décerné un prix au Dr Mukwege, resterions-nous indifférents face aux risques qu’il prend depuis plusieurs années, à secourir nos compatriotes qui ploient sous le joug et la cruauté de l’imposture du Président Kabila et ses sbires ?
Notons ici que même ceux qui font que nos femmes soient éventrées félicitent le Dr Mukwege. Ils ont pourtant, à plusieurs reprises, tenté de tuer ce dernier…
Nous présumons que la Fondation Nobel ait des visées humanistes et ne pouvons que le féliciter pour son geste qui démontrerait de sa préoccupation face au drame que vit la femme congolaise.
En même temps, nous nous devons d’être prudents comme nous y invitent quelques compatriotes qui ont raison de penser à une hypocrisie. L’Europe, culture dans laquelle se trouve la Fondation Nobel, pourrait aider la femme congolaise à ne pas subir le régime de Kabila depuis 2001. Force est de constater qu’elle participe, à plusieurs occasions, au pourrissement de la condition féminine au Congo. Cela a pour effet, hélas, à tort ou à raison, de susciter des suspicions vis-à-vis des institutions telles que la Fondation Nobel, dans le coeur de bon nombre de nos compatriotes ; et, cela se conçoit.
La vérité se situant à la fin de l’Histoire, disons merci au Dr Mukwege et à la Fondation Nobel, restant conscients que nous pourrions commettre, encore une fois, des erreurs d’appréciation.

A propos Graphèle Paluku-Atoka Uwekomu

développement personnel, communautaire, national, planétaire
Cet article a été publié dans Politique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s